La crème des chocolat!

Étape N°2:

Avant de transférer le dessin sur le papier il faut le préparer à recevoir de l'huile. Je l'apprête donc avec deux couches de Gesso, je laisse une nuit entre les deux, et je laisse sécher au moins une journée avant de l'utiliser.
Je me méfie un peu du Gesso que j'emploie car il est à base d'acrylique, et d'après ce que je sais l'acrylique n'a pas forcement la réputation de vieillir correctement... Pour des travaux plus poussés pour lesquels j'escompte une bonne durée de vie j'apprêterai autrement, avec des méthodes qui ont fait leurs preuves sur plusieurs siècles. 

potam2

Étape N°3: Le support une fois enduit je n'ai plus la possibilité d'utiliser la table lumineuse comme d'ordinaire, n'ayant pas de calque sous la main à sacrifier, j'ai élaboré une petite méthode pour décalquer, rapide et peu contraignante.
J'ai empilé les feuilles, fixées ensuite avec une pince, comme ce qui suit:

       1. un papier très fin
       2. le dessin sur mon papier chamois
       3. une feuille légère recouvert de graphite bien gras sur sa face inférieure
       4. enfin le support apprêté tout spécialement, encore blanc.   

2b

Une fois tout mis en place, on redessine avec un crayon qui n'écrit plus ou un pic à brochettes en bois, ou bien encore le bout d'un manche de pinceau bref, vous êtes libre d'utiliser tout ce qu'il vous semblera faire l'affaire.
Le graphite tartiné sur la feuille 3. redessinera le moindre coup de... de ce que vous aurez utiliser pour la décalque... ^^'
Il ne reste plus qu'à reprendre au pinceau à l'encre de chine ou avec de l'huile très dilué (dans de l'essence) pour bien fixer le dessin et ne pas être inquiété quand on barbouillera de peinture dessus.