Hmmmme Chocopotame

Étape N°6
: Et voici venus la seconde séance, la plus longue et la plus délicate.
Il faut ajouter les détailles, affiner les matières, atténuer les parties qui seraient trop présentes, en mettre d'autres plus en valeur... C'est aussi l'étape où je fais les glacis; c'est le moment de faire tout ce qu'il y à de fin et délicat en somme. 

potam4

Avant de repeindre, comme nous somme à la peinture à l'huile, il faut garder en tête une des grandes règles de ce procédé: le fameux gras sur maigre! L'on peindra avec plus d'huile sur la deuxième couche qu'on en avait mis pour la première. Dans le cas inverse la peinture se fendillerait, craquerai, bref perdrait de cette fraicheur propre à l'huile!
Un autre danger guète le peintre à ce moment de la peinture, c'est l'embue! Une peinture embue (embuée), c'est une peinture qui à perdue son brillant, son pétant. C'est ce qui arrive quand l'huile que l'on à mis dans la peinture, est absorbé par la couche précédente. Pour s'en mettre à l'abri plusieurs façon de faire, j'ai opté pour le vernis à retoucher qui empêchera la migration de l'huile dans les dessous. Après son application sur les parties qui vont être repeintes, on peut attaquer la séance sereinement.

44377020

On voit les traces de mon vernis à retoucher sur le fond à coté du chapeau, j'en avais passé un peu rapidement en me demandant si j'allais retoucher le fond, ce que je n'ai finalement pas fait. La photo à capturer les reflets.      
A suivre le rendu final avec le fameux Chocopotame! :)